Catherine Flon

Catherine Flon verra son nom légué à la postérité, et, par delà ce moment capital du congrès de mai 1803 de l'Arcahaie, définitivement associé au drapeau haïtien, et cela, du fait très simple que, s'offrant pour réunir les deux bandes d'un drapeau sur pied de guerre, elle aura eu le geste essentiel qu'il fallait, ce geste réclamé à grands cris par le moment, celui combien fécond de la naissance d'un nouveau symbole.

Aux yeux de la masse des noirs, le drapeau tricolore symbolisait l'union des trois classes de la colonie. D'un geste vif, Dessalines supprima la couleur blanche. "Catherine Flon aurait alors réuni les bandes bleue et rouge et les aurait cousues en utilisant ses cheveux comme fil".

Haut de page